Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand le camion passe dans le village, on les entend chanter « Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine ».

Le 6 avril 1944, le premier jour des vacances de Pâques, sur ordre de Klaus Barbie, la Gestapo rafle les enfants de la maison d'Izieu.

45 enfants, et les 7 adultes qui s'occupent d'eux sont arrêtés.

Quand le camion qui les transporte passe dans le village, on les entend chanter « Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine ».


« chere maman
Je suis bien arrive à Isieu. Je regraite que je suis pas reste chez toi encore celque jours. est je mamuse bien. et je suis en bonne sante. la guerre sera biento fini je vienderai chez toi et on ira à viaine et on cera reuni. gran-mere. cera plus tout seul. Il fait trai chau a Isieu. j'ai pas fait tra lon voyage on nai venu matendre a bailai. etu en bonne santé. Je t'embrasse de tout mon cœur. »
Georgy Halpern (1935-1944), à son arrivée à la maison d'Izieu au printemps 1943.




Un enfant, Léon Reifman, s'est enfui en sautant par la fenêtre, pendant la rafle.

Un petit garçon du pays, dans le convoi, est reconnu par un membre de sa famille, et relâché.

Aucun des 42 enfants déportés vers Auschwitz (convoi 71, 75 et 76), n'est revenu.

Deux adolescents et Miron Zlatin, le directeur de la colonie, sont déportés à Talinn (convoi 73), où ils ont disparu.

( Cette photo a été prise en été 1943, et faisait partie du leg de Sabine Zlatin, directrice de la colonie à la maison d'Izieu, en 1996. Absente de la maison le jour de la rafle, puisqu'elle cherchait un refuge plus sur pour les enfants près de Montpellier. C'est par télégramme qu'elle a appris la nouvelle. Jusqu'à sa mort, à l'âge de 89 ans, elle lutte pour que soit perpétué le souvenir des enfants, et de son époux.)

Tag(s) : #Guerres, #Génocides

Partager cet article

Repost 0