Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1869, rébellion de la Rivière Rouge

Dans la province du Manitoba, acquise par le Canada en 1867, éclate la révolte des Métis.

Avant son rattachement au Canada, la Terre de Rupert était administrée, depuis 1837, par la Compagnie de la Baie d'Hudson, née de la concurrence commerciale et territoriale entre la Grande-Bretagne et la France en Amérique du Nord. Toute puissante, la compagnie contrôle le commerce des fourrures et l'approvisionnement de toutes les régions qu'elle administre.

Peu à peu, dès les années 1860, l'influence de la Compagnie décline à mesure que les états se renforcent, contestée par les Etats-Unis et le Canada. Pendant les négociations qui mènent au rattachement de la province au Canada, de nombreux colons s'y installent.
Pour les métis, majoritairement francophones, échaudés par le sort réservé aux tribus indiennes des Etats-Unis, l'inquiétude est croissante. L'afflux des Européens remet en cause leurs droits à la terre, et la préservation de leur culture. Le Canada et la compagnie négocie leurs territoires comme s'ils étaient inoccupés, nommant un annexionniste notoire, McDougall, chargé de procéder à un nouvel arpentage de la terre, sans tenir compte des territoires occupés par les métis.

Commence alors le temps de la lutte pour les métis,dont le porte-parole, Louis Riel, parvient à unir métis francophones et anglophones, minoritaires au Manitoba. Devant l'agitation, le Canada est contraint de reporter sa prise de contrôle de la province, ce qui galvanise encore un peu plus les insurgés.

Les métis s'emparent du Upper Fort Garry, au confluent de la Rivière Rouge et de l'Assiniboine, et proclament un gouvernement provisoire le 2 novembre 1869. Il n'est pas question de revendiquer l'indépendance, mais de contraindre le gouvernement canadien à respecter leurs territoires, de revendiquer l'autonomie, et surtout d'éviter la spoliation.

Pendant tout l'hiver 1870-71, les conflits armés se poursuivent, tandis que le gouvernement provisoire prépare déjà la victoire : une administration est construite, un code législatif est voté, et les négociations avec le Canada reprennent, aboutissant à la loi sur le Manitoba, garantissant les droits des métis.

Les Canadiens envoient donc, pour instaurer leur souveraineté sur le territoire, une expédition militaire. Cependant, l'exécution par les métis de Thomas Scott, annexionniste et ouvertement raciste, après sa tentative d'évasion et son procès en cours martiale, donne au Canada le prétexte de la répression, réclamée à grands cris par les Ontariens anglophones. L'obscur Scott devient le martyr officiel de la cause canadienne...
L'armée investit Fort Garry, et arrête les insurgés, malgré toutes les promesses qui leur avaient été faites. Louis Riel parvient à s'enfuir aux Etats-Unis.


Bientôt, les pires craintes des métis se concrétisent, à mesure que la province est colonisée, et ils sont contraints, pour survivre, de partir vers l'Ouest, où ils tentent une fois de plus de faire entendre leur voix, pendant la révolte du Nord-Ouest, en 1885.

Riel, de retour d'exil, prend de nouveau la tête de cette nouvelle insurrection des métis, rejoints cette fois par les Indiens. De nouveau, le rapport de force est inégal. Les troupes canadiennes bénéficient en particulier du transport ferroviaire qui leur faisait défaut pendant la révolte de la Rivière Rouge, et leur permet d'être sur les lieux en deux semaines... De nouveaux écrasés, métis et Indiens n'échapperont ni à la spoliation de leurs territoires, ni à l'oppression, ni à la pauvreté, ni à l'assimilation de force, par le rapt de leurs enfants, placés dans des pensionnats canadiens.

La mémoire de Riel, cependant, est encore perpétuée au Québec, où il apparaît comme un symbole de la résistance francophone, bien qu'il fut, avant tout un défenseur de ses frères métis et de ses cousin indiens du Canada.

(Le gouvernement provisoire métis, Archives du Manitoba, N5396)

Tag(s) : #Peuples !, #Amériques, #Luttes, #Répression

Partager cet article

Repost 0