Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Animal migrateur

Je me demande souvent quel regard auront les historiens du futur, sur notre période.
C'est un exercice intellectuel vain, dans la mesure où personne ne peut préjuger des évènements et des réalités qui déterminent réellement la direction que prend l'histoire. Une multitude d'évènements insignifiants se produisent, dont on ne comprend pas les conséquences, ni même les causes, puisqu'elles répondent parfois à des objectifs que nous ne discernons pas.

Je me demande souvent aussi sur quels éléments se fonderont le MYTHE de notre époque.
Parce que chaque époque a son mythe qui incite à la rêverie, comme le Moyen Age nous transforme en chevalier, l'Antiquité en Spartacus, ou en citoyen athénien, le siècle des Lumières en philosophe, la révolution en révolutionnaire, la guerre en résistants...
Chaque époque génère sa nostalgie, fondée sur un esprit, comme les effluves d'un parfum, plus ou moins artificiels.
La nôtre... Je ne sais pas ce qu'il en restera. Les relents en seront peut-être nauséabonds... ou glorieux, si nous concrétisons nos désirs de changement et de justice.

Mais souvent, je me dis que les héros que l'histoire retiendra ne sont pas ceux qu'on croit, dans la relecture a posteriori de notre époque.
Je crois que ces hommes, ces femmes et ces enfants, qui quittent leur pays d'origine pour fuir la guerre, ou la misère, qui parcourent des milliers de kilomètres en se mettant à la merci de passeurs mafieux, qui affluent vers un eldorado qui ne veut pas d'eux, qui se cachent dans les essieux des camions, qui s'enferment dans les conteneurs dans l'espoir qu'on leur ouvre la porte sur un autre continent, qui franchissent à pied des montagnes, et à la nage des mers, ou sur des radeaux, qui laissent derrière eux leur famille, et espèrent un jour faire vivre un village entier, qui échouent dans nos riches contrées, et survivent dans des conditions indignes pourchassés par nos polices mais aussi par les "braves gens" qui n'aiment pas que... etc... SERONT les héros de notre époque.

Parce que peu d'entre nous est conscient de la formidable énergie qui est à l'origine de ce choix fondateur qui consiste à tout quitter pour trouver une vie meilleure.
Parce que les héros ne seront pas ceux qui restent dans leur relatif petit confort et ferment leur porte à double-tour, et dont la pensée se sclérose à force d'indifférence ou de bassesse.
Parce qu'on ne mesure pas encore l'ampleur de ces mouvements migratoires, SALUTAIRES pour l'avenir de l'humanité : 80% de l'humanité au Sud, se partageant inéquitablement 20 % des richesses... 20% de la population au Nord, se partageant inéquitablement 80% des richesses...

Et si les historiens du futur, si ceux pour qui l'histoire est aussi LES histoires, ne le comprennent jamais, c'est que l'histoire officielle, dans toute sa brutalité, aura été substituée à la réalité historique, une fois de plus.

Mais la certitude, c'est que l'homme, dès ses origines, est un animal migrateur, qui marche et marche encore, debout sur ses deux pattes.

ASL, 2 mars 2011.

Partager cet article

Repost 0