Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pendant la Grande Guerre, le joug britannique sur l'Irlande se fait de plus en plus pesant, à mesure que les organisations indépendantistes fomentent une insurrection de grande ampleur.

Le lundi de Pâques, 24 avril 1916, l'Irish Volunteers Force et l'Irish Citizen Army défilent à Dublin, et s'emparent de tous les bâtiments stratégiques de la ville.
Le soutien populaire est mitigé, cependant. Malgré les souffrances irlandaises, le loyalisme, en ces temps de guerre, est palpable. De nombreux jeunes irlandais se battent sur le front, en France.

La République Irlandaise est proclamée par Patrick Pearse, tandis que les renforts britanniques convergent vers Dublin.
Au bout de cinq jours de résistance acharnée, l'insurrection est matée.La répression britannique est féroce, faisant plus de 400 morts, des milliers de blessés, et près de 4000 arrestations. Tous les membres du gouvernement provisoire sont passés par les armes.

L'opinion publique irlandaise, très touchée par ces exécutions, passe peu à peu à la cause indépendantiste.

La chanson Foggy Dew, écrite par le chanoine O'Neill en 1919, sur une mélodie anglaise traditionnelle, devient l'hymne qui commémore ces sombres événements, faisant la chronique des Pâques Sanglantes de Dublin.


As down the glen one Easter morn to a city fair rode I
There armed lines of marching men in squadrons passed me by
No pipe did hum nor battle drum did sound its loud tattoo
But the Angelus Bell o'er the Liffey's swell rang out through the foggy dew

Tag(s) : #Peuples !, #Insurrection, #Répression, #Chansons de Lutte !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :